Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Etape 

Date d'arrivée

Lieu

Province

Protagonistes (+moi)

N

13/08

Kashgar

Xinjiang

Dombs, Pat, Piers

O 14/08 Lac Karakul Xinjiang Dombs, Pat, Piers


Jour 46: Dimanche 13 Août 2006

    Nous arrivons à Kashgar dimanche vers 12h (heure du Xinjiang car ici, si officiellement la province est à l'heure de Pékin, tout le monde se fixe a l'heure du Turkestan) où nous avons pris le temps de nous perdre dans le plus grand bazar de l'Asie centrale, tout en dégustant de délicieuses brochettes d'agneaux - dans le Xinjiang, une journée sans une orgie de viande ne peut etre tolerée!
    Dans ce carrefour historique de la route de la soie, les temples bouddhistes ont laissé place aux mosquées et la bière est absente des menus. A vrai dire on a un peu mal a croire que l'on est en Chine dans cette region et encore plus à Kashgar. La langue Ouigour résonne dans les bus, dans les marchés et dans chaque recoin de la ville...

    Voici quelques photos prise dans le marché de Kashgar:





    Pat, Piers et moi face à beaucoup d'Ouigours à la sortie du marché:


    Dans un coin du marché, on pénètre dans une salle où les gens misent sur un combat de coqs:


    Puis, nous allons visiter la belle mosquée de Kashgar, celle qui compte le plus grand nombre de fidèles en Chine.

  
    On se dirige ensuite sur
l'unique route qui relie la Chine au Pakistan, et qui part du Sud Ouest de la ville. On étudie le plan pour atteindre es montagnes du Pamir pour une virée de 2 jours et on attend qu'un camion nous prenne en "stop" (les guillemets signifient qu'il s'agit d'un stop payant...):


    On attend une bonne heure et, à la tombée de la nuit, un adorable chauffeur ouigour nous prend et nous monte à 3600 mètres d'altitude, sur les bords du lac Karakul, où l'on se dépêche de poser le bivouac et de dormir pour récupérer un peu d'énergie dont on aura grandement besoin le lendemain...

Jour 47: Lundi 14 Août 2006

    Au programme de la journée, une randonnée dans les alentours du lac Karakul. Je plante le decor : ce lac culmine à 3600 m sous le regard de 3 monts enneigés (le premier à 6500m, le deuxième a 7546 et le plus haut à 7719m...!), le tout a quelques 20 km du Tadjikistan.
    Le réveil est assez dur pour moi, et je me demande qui est cet homme qui me regarde avec un chapeau bizarre:

  
    Il s'agit d'un Kirghiz, son chapeau est différent de celui des ouigours, il habite dans le village que l'on a traversé avant d'arriver sur les bords du lac.
    Puis on monte sur une petite colline, pour se donner une idée du chemin que l'on va emprunter:

   
    Les nuages cachent malheuresement les monts enneigés mais pas assez pour qu'on ne puisse pas prendre conscience de l'immense potentielle beauté de l'endroit.
    Puis c'est parti pour la marche, aux côtés des buffles pour commencer:
 
    Première pause dans un village Kirghiz où on sympathise avec les habitants pendant que Pat et Piers passent des coup de télephone à l'ambassade pour gérer le problème de passepot de Pat (depuis la frontière de Tadjikistan, c'est possible!). Dombs avec le chapeau d'un des Kirghizes:


    A la sortie du village, une mosquée:


    Puis on commence la montée, on vise un sommet à plus de 4500 mètres.
    Dès que l'on prend un peu d'altidude, la vue sur le lac est splendide:



    A la pause déjeûner, Dombs nous chante l'hymne des vacances : "De Hami à Tourfan..."


    La vue vers le Sud et la on peut voir la route qui traverse la frontière du Pakistan, quelques 200 kilomètres plus loin...


     Malheuresement, notre randonnée doit s'arrêter plus tôt que prévu à cause d'une pluie fine mais très froide sur la montée du dernier col. Nous esperions toucher un peu de glace avant de redescendre, mais cette journée a quand même été bien pleine. Une halte dans une famille Kirghiz nous permet de nous rechauffer un peu avant de retrouver le lieu du bivouac...
    Sur le chemin du retour au bivouac, après la tempête:
    
    Avant de dormir, on mange tout ce qu'il nous reste (et c'est pas suffisant!) puis on plannifie le retour sur Kashgar du lendemain matin.

Jour 48: Mardi 15 Août 2006

   Belle surprise au réveil, les nuages se sont levés, on peut distinguer les monts enneigés qui entourent le lac. La matinée sera magnifique: on est émerveillé devant le spectacle, en attendant sur la route un camion venant se la frontière Pakistanaise et qui descendrait sur Kashgar.
    Le village derrière lequel on a bivouaqué les deux dernières nuits:




    Celui qui lève les bras bêtement devant ce mont à 7719 mètres, c'est moi!



    Elle fait rêver cette crête, qui monte doucement à presque 8000 mètres!


    Les camions se sont faits attendre et on a du se diviser en deux groupes de deux. RDV devant la mosquée de Kashgar, des RDV comme ça, c'est pas tous les jours qu'on en donne!
    Arrivés à Kashgar, on prend un dernier dîner avec Pat, que l'on accompagne ensuite à l'aéroport pour un vol d'abord pour Urumqi, puis Pékin, puis Paris.
    Quant à nous trois, on se dirige vers l'hôtel de la gare routière d'où l'on prendra le car le lendemain matin pour 40 heures jusqu'au lac Saymar, à la frontière du Kazakhstan.
    Sur le chemin de retour à l'hôtel, la place de la mosquée de Kashgar est désertique:
   

Jour 49: Mercredi 16 Août 2006

    Cette journée se passera dans un car dirigé plein Nord vers le Kazakhstan...





A venir :
China tour 2006 n° 12:
Yinning et le lac Saymar
Tag(s) : #China tour été 2006

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :