Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je poste cet article depuis Hoi an, une ville ancienne bien preservee au centre du Vietnam.
La semaine qui vient de passer a ete riche en paysages divers et varies: de la grande ville de Saigon (6 millions d'habitants) que j'ai adore, je suis passe a la petite station de montagne de Dalat (130 000 habitants) ou les Vietnamiens se rendent en vacances (en cette periode de nouvel an chinois, j'ai d'ailleurs pu constater qu'il existait une classe moyenne vietnamienne ayant les moyens de faire du tourisme, ce qui n'etait le cas ni au Laos ni au Cambodge). J'ai passe une journee bien remplie dans les environs de Dalat a faire du VTT dans les forets de pins, a aller de lacs en lacs...
Puis, direction la cote et Nah Trang (315 000 habitants), la grosse station balneaire vietnamienne ou je me suis bien repose pendant deux jours avant de prendre un bus de nuit pour Hoi an. Malheuresement, je n'ai pas goute au plaisir de la plongee avec masque et tuba et Sylvain et son frere que j'ai retrouves dans le bus hier soir me l'ont deja fait regretter. Le fond marin est apparement magnifique et, depuis la surface, on a une tres bonne visibilite sur le corail et les petits poissons exotiques.
La ville de Hoi an est tres petite (76 000 habitants) et pittoresque et me rappelle fortement Lijiang, dans le Yunnan, sans les groupes de 50 touristes chinois portant la meme casquette et leur fameux guide dont le haut-parleur sature. C'est ici les motos -Asie du sud-est oblige...- qui remplissent leur mission de denaturer l'endroit. La vielle ville est pourtant au patrimoine mondial de l'UNESCO et ce label devrait rendre cette partie de la ville pietonne (comme c'est le cas a Lijiang...) mais je suis de plus en plus sceptique sur le label UNESCO et ce qu'il apporte vraiment dans la conservation d'un endroit. La ville a ete la premiere base des Chinois dans la partie sud du Vietnam et l'influence chinoise y est remarquable dans l'architecture. Il y a d'ailleurs des chambres des communes de provinces du sud de la Chine comme Canton, Fujian... Le communautarisme chinois se retrouve donc ici, meme si la plupart de ces batiments ne sont aujourd'hui que des lieux de culte ou l'on honore la memoire des ancetres.
Demain, je continue ma route vers le nord du pays et un long trajet en bus m'attend (16 heures). Je devrais etre a Ninh Binh, apres demain matin. Depuis cette petite ville (53 000 habitants), je vais aller voir les grottes de Tam Coc dans une region qu'on appelle "la baie d'Halong des rizieres".  Tout ca juste avant de me rendre a Hanoi et la vraie baie d'Halong pour les deux dernieres etapes de ce tour d'Indochine.
J'ecrirai un dernier post depuis Hanoi.
A bientot!

Tag(s) : #Indochine 2007

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :