Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour a tous,

Cet article est ecrit par Dombs, mon compagnon d'aventures dans le Xinjiang...

Voila une semaine que nous sommes entres dans la plus grande province chinoise : le Xinjiang - nouveaux confins - situee a l'extreme nord ouest du pays. "Si tu n'as pas mis les pieds au Xinjiang tu ne sais pas a quel point la Chine est grande, et si tu n'est pas aller a Kashgar, tu ne peux pas dire que tu sois alle au Xinjiang" dit-on par ici...

Cette province occupee sous les Hans pendant moins d'un siecle, il y a quelques 1900 ans, a ete definitivement reconquise par les Chinois sous la Dynastie des Qing (1644-1911) vers 1750, celle-ci lors de son expansion vers l'Ouest avait meme atteinte l'actuel Ouzbekistan...
Historiquement peuplee d'Ouigours (d'origine turco mongols) depuis le 9eme siecle apres JC, cette region a egalement ete habitee par des Kirghizes, des Kazakhs et divers peuples d'origine mongole. Les Ouigours qui ont a mainte reprises manisfeste leur mecontentement face a l'occupant chinois etaient nettenement majoritaire il y a peine 60 ans. Depuis que la province a obtenu son statut officiel de "province autonome" de la part du Parti, les Han (ethnie tres largement majoritaire en Chine) ont tellement migre vers le Xinjiang qu'il sont depuis peu majoritaire (sauf a Kashgar ou 91% des haibtants sont Ouigours)...temoignant d'une politique volontariste de migration interne dans le but de rendre demographiquement chinoise cette contree si lointaine de Pekin...

Notre aventure commence a Hami (premier ville a l'Est du Xinjiang)ou Karim, Patrick (un pote de Piers venu de France) et moi retrouvont Piers et Xiang Kun (un pote chinois) apres 44h de train en assis dur (la 4eme classe...) - il faut dire que 2 jours dans un train est en soi une petite aventure faite de rencontres, de livres a devorer, de parties de carte - jeux chinois - auxquels se joignent nos voisins et meme les controleurs...et surtout de paysages transitoires entre les montagnes vertes et boisees du Sichuan et les plaines de steppes interminables qui nous font avancer vers le Xinjiang.

Une fois tous retrouves, une petite viree autour d'un lac sale nous donne un avant gout de ce qu'il nous attend pendant un mois...l'occasion de decouvrir que nous sommes dans des villages peuples de Kazakhs...

Puis, le soir meme, cap sur Tourfan. Cette ville se trouve dans une deprssion de -154m...une chaleur ettouffante et enfin le vrai Xinjiang...Musique, tapisseries orientales... en se balladant dans le centre le la ville Karim, se sent tout proche du Maroc, mais il est bien en Chine.
Notre balade dans un magnifique canyon bordant une ancienne citee que nous avons reussi a escalader malgre une roche extremenemt friable - economisant ainsi 40 yuans par personne, un scandale - s'acheve pres d'un petit cours d'eau suffisemment profond - 20 cm - pour se laver, ou nous plantons nos tentes. La vue est reellement bluffante...les champs de raisins ne se comptent plus - on s'est bien rassasie - dans ce canyon...La montee sur le plateau pour apprecier le couche de soleil sur le desert precede un leve de lune innattendu qui nous permet d economiser notre lampe torche pour cette soiree inoubliable...


Le lendemain, Xiang kun doit nous quitter pour raisons professionnelles...Quant a nous, cap sur Kashgar (capitale culturelle et historique du Turkestan) avec au menu 24h de bus. Les paysages desertiques nous suivent jusqu au bout et comme seule alternative a cette monotonie, ce ne sont pas les films Ouigours du car qui nous captivent - mitraillettes et cris assourdissants - mais la lecture de nos bouquins respectifs qui nous occupent...( Oasis Interdites pour ma part - le carnet dune voyageuse qui saventure clandestinement dans le Xinjiang...)

Nous sommes donc arrives a Kashgar dimanche dernier vers 12h (heure du Xinjiang car ici, si officiellement la province est a l'heure de Pekin - a 4h d'avion, tous le monde se fixe a l'heure du Turkestan) ou nous avons pris le temps de nous perdre dans le plus grand bazar de l'Asie centrale, tout en desgustant de delicieuses brochettes d'agneaux - ici une journee sans viande ne peut etre toleree -, puis avons visite la belle mosquee de Kashgar, celle qui compte le plus grand nombre de fideles en Chine. Ici, les temples bouddhistes ont laisse place aux mosquees et la biere est absente des menus...A vrai dire on a un peu mal a croire que l'on est en Chine dans cette region et specialement a Kashgar. La langue Ouigour resonne dans les bus, dans les marches et dans chaque recoin de la ville...


A present, nous voila de retour a Kashgar apres une viree de 2 jours dans les montagnes du Pamir...Cette region est desservie par l'unique autoroute qui relie la Chine au Pakistan, que nous avons emprunte de nuit grace a un adorable chauffeur Ouigour...Au programme une marche dans les alentours du lac Karakoul. Je plante le decor : ce lac culmine a 3600 m sous le regard de 3 monts enneiges (le premier a 6500m, le deuxieme a 7546 et le plus haut a 7719m...!), le tout a quelques 20 km du Tadjikistan. Bien que notre randonnee d'hier fut plus courte que prevu pour cause d'une pluie fine mais tres froide dans les hauteurs du Kongur Shan (7719m) ou nous esperions toucher un peu de glace avant de redescendre, cette journee fut bien pleine. Une halte dans une famille Kirghiz nous a permis de nous rechauffer un peu avant de retrouver le lieu du bivouac...

Pat nous a quitte tout a l'heure...Desormais nous sommes 3 et demain nous nous dirigeons vers Yinning, non loin de la frontiere Kazakh. L'objectif etant d'atteindre un lac a la frontiere russe d'ici quelques jours...

A tres bientot

 

Tag(s) : #Autres

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :