Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De retour à Xi'an après ces 5 jours à Pékin, on décide le week end suivant de partir pour Hua Shan, une des 5 montagnes sacrées de Chine, celle de l'Ouest, qui se situe dans ma région du Shanxi. Mes compagnons d'aventure sont Piers et Andréa. La montée se fait de nuit et on arrive au sommet pour le lever de soleil. Dans le train, on sympathise avec deux étudiants chinois d'une autre fac de Xi'an : Xiao Shi et Mei Yi, avec lesquels on passera tout le week end.
Arrivés vers 20h au pied de la montagne, on tue le temps dans un restaurant jusqu'à minuit, car la montée prend 6 heures et qu'il ne faut pas arriver trop tôt au sommet, où il fait plutôt froid vers 5h du mat'... Le sommet culmine à 2160m. La montée se passe plutôt bien, les passages périlleux sont nombreux mais comme on ne voit pas le vide qui nous entoure, on est pas effrayé! On arrive en haut un peu avant 6h et là on attend...jusqu'à ce qu' apparaisse un lever de soleil que je n'oublierai de si tôt!
On dort ensuite 2h dans un temple au sommet et on se lance dans la descente. On prend tout notre temps pour apprécier le paysage grandiose. Les formes que l'on imaginait la veille au soir sont enfin visibles et c'est un sentiment impressionant. On se repose dans la vallée et on arrive au pied de la montagne vers 15h. Retour en train vers Xi'an, la tête pleine d'images de rêve!

Le lever de soleil au sommet 日出在顶点

Le soleil ne devrait pas tarder, vu la teinte que prend le ciel...

Le soleil est là! On est crevé mais on sent rien devant ce spectacle...

Comment on dit déjà? Ah ouais "jackpot" c'est ça!!!

Ces cadenas sont présents tout le long de la montée et sont attachés par des couples : ils représentent l'aspect inséparable de leur relation amoureuse

Le groupe de la montée 爬山的朋友

Piers, Mei Yi, Moi, Xiao Shi et Andréa

Méditer sur une montagnne sacrée en Chine : ça, c'est fait!


Du pâté de campagne apporté de France au petit-dej' au sommet d'une montagne ayant dormi à peine 2 heures...rien de meilleur!

Le paysage 风景







Les passages périlleux 可怕的地方



Une histoire marrante 一个可笑的故事

Les deux photos qui suivent sont prises à 10 secondes d'intervalle. La première montre un laoban (ça veut dire patron, c'est ainsi qu'on appelle entre nous les nouveaux riches chinois qui ne respectent rien...) en train de poser pour une photo "sensations fortes". Le problème est que cet homme n'est, visiblement, pas très sportif et que sa tenue ne se prête pas aux acrobaties... Résultat : 10 secondes plus tard, au moment de vouloir redescendre, il se fait une entorse. Même si c'est pas sport j'ai repris une photo..il n'avait qu'à pas avoir un costard blanc et se prendre pour un escaladeur...



Les porteurs de marchandise

Ces hommes-là sont vraiment impressionants, ils remontent des biens aux différents refuges de la montagne et certains vont jusqu' au sommet. Ils sont plutôt âgés de manière générale et passent avec une soixantaine de kilos sur une épaule des passages pour le moins dangereux. Et tout ça pour une misère...





N'importe quoi... 没有意思....

No comment...
Tag(s) : #Petites virées dans la Chine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :